Nos vins

img Limg Les Jonqueyres à limg Bacchus clownimg Nos trois vinsimg Les Jonqueyres à limg Château les Jonqueyresimg If des Jonqueyres

Notre démarche vers l'agriculture biologique est engagée depuis bien longtemps. Et c'est comme une évidence que nous avons demandé la certification en 2009. Notre premier millésime certifié biologique est le 2012.


If des Jonqueyres

If des Jonqueyres
If des Jonqueyres

Merlot 80%, cabernet sauvignon 20%. Les vignes sont plutôt jeunes (10 à 20 ans). La plupart des parcelles ont une forte densité de plantation (+ de 7000 pieds à l’hectare) et poussent sur une mosaïque de sols : argiles bleues et grises, colluvions sableuses, calcaire de Plassac. Effeuillage l’été et éclaircissage si nécessaire. Vendange manuelle et triée à la vigne.

Fermentation et macération de 20 à 25 jours en recherchant la fraicheur du fruit. Elevage en barriques de 3 à 4 vins par rotation de 6 mois.

 


Château les Jonqueyres

Château les Jonqueyres
Château les Jonqueyres

Assemblage des plus vieilles vignes du domaine (40 à 80 ans), plantées dans des argiles profondes sur socle calcaire. Merlot à 90%, malbec 7%, cabernet sauvignon 3%.

Vendanges manuelles à maturité optimale pour conserver la pureté du fruit, deux tris à la vigne, transport en petites bennes et déchargement du raisin à la fourche. Fermentation et macération de 30 jours avec remontages quotidiens. Elevage en barriques (neuves 30% à 50%) entre 12 et 18 mois selon les millésimes.

 


Les Jonqueyres à l'Enfer

Les Jonqueyres à l'Enfer
Les Jonqueyres à l'Enfer

Sélection d’une parcelle plantée en 1947 pour moitié en merlot et moitié malbec.

Les vendanges se font à la main en cagettes, l’éraflage est également manuel et le foulage aux pieds. Fermentation en fûts de chêne neufs ouverts de 500l, pigeage et élevage dans les mêmes fûts fermés. Aucune intervention mécanique.

Pour la cuvée 2015, c'est une cuve bois de 15hL qui va être utilisée pour faire naître "L'enfer".

 


If des Jonqueyres "l'Ephémère"

Ephémère
Ephémère

Naissance du petit dernier : l'Ephémère - Vin de France

Pur cabernet sauvignon d'une parcelle plantée en 2000, surplombant l'Estuaire de la Gironde. 

La vendange est effectuée manuellement. Préssurage en grappes entières dans une petite presse verticale.

Le jus fermente en cuve inox. Léger débourage.

La mise en bouteille s'est faite le 15 février 2016. 


Historique des vins

Plus de 40 années de millésimes .

1977 : Il neige à Pâques, c'est très beau : 10 hectolitres/ hectare.

1978 : 12 hectolitres / hectare.

1979 : Enfin, on remplit les cuves !

1980 : Première mise en bouteille au château (on oublie)...

1981 : C'est mieux.

1982 : Le château LES JONQUEYRES, dans sa conception actuelle, naît avec ce très grand millésime.

1983 : Gagne un concours Gault - Millau à Bruxelles.

1984 : Coulure importante. 9 hectolitres / hectare. A oublier...

1985 : Deuxième, après 1975 - ma première vinification de stagiaire - de l'étonnante série des millésimes en "5".

1986 : Plus cabernet que merlot mais très bien.

1987 : Passe inaperçu après les deux précédents et surtout avant les trois suivants. Pourtant beaucoup de plaisir sur 6-7 ans de garde.

1988 : Premier des trois "glorieuses". Classique. S'est fermé trois ans.

1989 : Un monstre ! 

1990 : Plus qu'un monstre. Naissance du Clos Alphonse Dubreuil

1991 : Très belle année. Surtout à la fin…

1992 : Médaille d'or à Paris. Bôf !

1993 : Fin et délicat. Floral. Doit être bu.

1994 : Peu de vin. Tanique, costaud.

1995 : Excellents merlots. Très plaisant maintenant.

1996 : Très beaux vins en cabernets. Les merlots ne sont pas en reste.

1997 : Sauvé par l'été indien. Plaisir garanti.

1998 : Classicisme bordelais. Cassis, tanins fermes - Excellent aujourd'hui.

1999 : Les vendanges vertes ont contribué à l'élaboration d'un vin suave et très plaisant.

2000 : Suavité des tanins, séveux, puissance, tout y est. Très Grand.

2001 : Comme 2000, un cran en dessous. Grand. Naissance de l'If de Jonqueyres.

2002 : Concentré. Tanins fermes mais élégants. Très bien à table.

2003 : Vendanges précoces. Vin riche. Solaire. Grand vin.

2004 : Beau vin classique. Longue et lente maturation du raisin. Futur grand.

2005 : Quatrième de la fameuse série. Très beau vin à la naissance, monte actuellement en puissance.

2006 : Des tanins virils et mûrs.De garde.

2007 : Année des contrastes.Vendanges fin septembre.Vin fin,de plaisir immédiat.

2008 : Vendanges les plus tardives depuis belle lurette(6 octobre) pour un vin très plaisant et très classique.

2009 : Le 11 mai à 17h, un terrible orage de grêle a failli tout mettre à terre.Nos parcelles sont épargnées.Très grand millésime.

2010 : Très grand lui aussi. Même concentration, même puissance que son ainé avec une touche de fruits frais en plus.Convertion à l'agriculture biologique.Arrêt du Clos Alphone Dubreuil.

2011 : Croissance très précoce de la vigne pour des vendanges mi-septembre.Vin élégant, fin et suave.

2012 : Vins biologiques certifiés. Naissance du Château les Jonqueyres "à l'enfer".

2013 : Peu de fruits, beaucoup de tri = peu de vin. Mais c'est fin.

2014 : Ah ! Ce miraculeux septembre...

2015 : les vendanges les plus longues depuis un certain 2010.
Très joli vin. Finesse et élégance. Naissance du rosé If des Jonqueyres “l’éphémère”.

2016 : Le vin, très foncé fleure bon les fruits noirs (la mûre) avec des notes chocolatées. La bouche est grasse, suave, la finale est longue et une bonne acidité souligne des tanins mûrs. Une belle année !